L’école et la nature

0
504

La classe d’une école est un univers fini : composée généralement de Professeur, d’étudiants, de tableau, de tables bancs et d’effets scolaires ;

La classe d’une école, c’est aussi un univers réduit entre quatre murs ;

La nature est un univers infini : composée d’objets divers et variés ;

La nature, contrairement aux 4 murs de la classe, ce sont les quatre points cardinaux. Considérant la limite de notre champ visuel, la nature est ‘’délimitée’’ par le ciel et la terre ;

La nature est un magasin renfermant une infinité de création ;

Par ailleurs, la classe d’une école ne nous enseigne généralement que les créations déjà découvertes par les hommes communément appelés découvreurs ou savants ;

Sachant qu’il existe un fossé infini entre ce qui est découvert et ce qui reste encore à découvrir, je pense que l’école doit plus guider à comprendre les inconnues de la nature qu’à reprendre mécaniquement les déjà connues de la nature.

La différence entre la classe et la nature, c’est que : la classe nous enseigne l’œuvre des autres, tandis que la nature nous incite à laisser une œuvre pour les autres. La nature est pleine d’inexpliqués.

Je rêve de voir une école qui incitera l’apprenant à chercher à découvrir ce qui reste à découvrir de la nature et non d’une école qui pousse l’apprenant à faire le par cœur de ce qui est dans les livres. Si c’est en observant la nature que les savants ont pu s’immortaliser, en observant la même nature on pourrait s’immortaliser aussi. Entre lire les autres et me faire lire par les autres, je choisis la deuxième variante. Entre le bon sens et le désir de savoir, je choisis la deuxième variante. Entre lire le savant et me faire lire entant que savant, je choisis la deuxième variante. La découverte ne fait pas un grand homme, mais un grand homme fait sa découverte.

Pour finir, je pense et dis ceci : Avant qu’on ne soit sur terre, aucun signe ni prophétie ne prédisaient notre existence, donc on n’existait ni physiquement ni dans la tête des Hommes. Maintenant qu’on est sur terre, on doit poser des actes pour que notre après terre ne soit pas comme notre avant terre.

Pr. Guillaume Hawing

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE