Réforme du secteur de sécurité : la vulgarisation des textes juridiques de la police et de la protection civile, une étape incontournable

0
456

Depuis 2011, la réforme du secteur de sécurité est engagée par le gouvernement guinéen avec le soutien de ses partenaires techniques et financiers dont le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Après sa mise en place en 2011, le comité technique sectoriel de la sécurité et de la protection civile a élaboré des textes juridiques et des documents dont les Statuts spéciaux de la police et de la protection civile, les décrets portant création, attribution et fonctionnement des structures de la police et de la protection civile, les Statuts de l’école nationale de la police et de la protection, le Règlement intérieur de l’école de la police, la doctrine de la police de proximité.

Imprimés en livret individuel par le PNUD et mis à la disposition du ministère de l’Intérieur, ces documents restent méconnus par la plupart des agents de sécurité. Cependant, ils ont été distribués au niveau des directions centrales et régionales de la police et de la protection civile. D’où l’impérieuse nécessité de vulgariser ces textes juridiques afin de favoriser leur meilleure appropriation par les fonctionnaires de la police et de la protection civile.

Pour ce faire, des ateliers de vulgarisation de ces textes se tiennent à Conakry et dans certaines régions du pays du 25 août au 5 septembre. A Conakry, cette rencontre de vulgarisation se tient du 3 au 5 septembre.

Eloi Kouadjo IV, Directeur pays PNUD, a expliqué pourquoi ces ateliers ont été initiés : «En initiant cette série d’ateliers, le comité technique sectoriel de la sécurité et de la protection civile entend vulgariser les textes juridiques de la police nationale et de la protection civile. Cet atelier vise à former, informer et sensibiliser la chaine de commandement de la police et de la protection civile, ainsi que les acteurs concernés par la sécurité intérieure de la zone de Conakry. »

Pour terminer, M. Eloi a demandé aux participants à ces travaux de bien s’approprier des textes juridiques qui leur seront remis : « Je voudrais vous inviter, vous les fonctionnaires de la police nationale et de la protection civile, à vous approprier et faire bon usage de l’ensemble des textes juridiques qui vous seront remis.»

BAH Alhassane

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE